vendredi 15 mars 2019

Mon avis sur "Le matin est un tigre" de Constance Joly

Parce que certains jours, la vie nous saute dessus férocement, le tigre déchire le rideau de la nuit, et qu'il faut bien faire avec. Le matin est un tigre est le premier roman de Constance Joly.

Depuis quelques mois, la vie d’Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d’un mal étrange et s’étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n’y croit pas. Elle a l’intuition qu’un chardon pousse à l’intérieur de la poitrine de son enfant. On a beau lui dire – son mari le premier – que la vie n’est pas un roman de Boris Vian, Alma n’en démord pas. À quelques heures d’une opération périlleuse, son intuition persiste. Il ne faut pas intervenir. C’est autre chose qui peut sauver sa fille… Elle, peut-être ?

Dans une langue merveilleusement poétique et imagée, Constance Joly met en scène l’histoire de ce que l’on transmet, malgré nous, à nos enfants. Le matin est un tigre est un roman métaphorique aux multiples références littéraires. L'écriture de Constance Joly est mélodieuse et mélancolique. Le matin est un tigre est le livre du combat d'une mère pour sa fille, d'une mère qui va briser les chaînes pour se libérer des valises reçues en héritage et qu'elle porte tel un fardeau. Une quête pour elle, pour sa fille, mais aussi pour l'homme qu'elle aime, même si leur vie intime est à l'arrêt.

Loin d'être triste et pesant, Le matin est un tigre est un joli roman que l'on lit lentement pour mieux se libérer de nos maux par les mots. Quant à Constance Joly, elle est une auteure à suivre.

Belle lecture !

1 commentaire: