dimanche 14 février 2016

Mon avis sur "Retour à Little Wing" de Nickolas Butler


Nickolas Butler est né en 1979 en Pennsylvanie. Il a grandi à Eau Claire dans le Wisconsin. Retour à Little Wing est son premier roman. Il a été traduit dans une dizaine de langues et a reçu le Prix Americia en 2014. Ce roman est sélectionné dans le cadre du Prix du Meilleur Roman 2016 des lecteurs des Éditions Points.

Ils étaient quatre inséparables. Hank, Kip, Ronny et Lee. Les rois de la petite ville de Little Wing. À l’âge adulte, leurs chemins ont divergé. Certains sont restés et voudraient fuir. D’autres sont partis loin et ne pensent qu’à revenir. Tous sont en quête de quelque chose, du bonheur peut-être. Quoi qu’il arrive, Little Wing est leur port d’attache. C’est chez eux. Et toujours, ils y retournent.

Retour à Little Wing est un roman choral qui traite de  l’amitié de quatre garçons qui ont grandi ensemble au fin fond du Wisconsin, cet État du Midwest des États-Unis et que la vie va plus ou moins séparer. Le mariage de Kip sera l'occasion de réunir cette bande de copains à Little Wing, cette commune rurale que tous affectionnent même si certains l'ont quittée. Quatre copains, autant de femmes, des enfants et autant de destins différents. Lee, passionné de musique deviendra une véritable Rock Star, Hank reprendra l'exploitation agricole de ses parents, Kip après avoir été trader à Chicago rachètera une fabrique désaffectée à Little Wing qu'il rénovera, enfin Ronny ex-champion de rodéo sera contraint de raccrocher après un grave accident. Même si le destin les a séparés, tous les quatre resteront viscéralement attachés à leur terre d'origine, Little Wing, leur port d'attache et d'amitié.
 
Retour à Little Wing est un roman choral intimiste au style narratif très singulier. Nickolas Butler donne la parole à chacun de ses personnages, alterne présent et passé, ce qui a pour effet dès les premières pages de brouiller les pistes et de perdre un peu le lecteur. Une fois que l'on a compris la construction du roman aux chapitres débutants par les initiales des personnages qui s'expriment, H pour Hank, K pour Kip, R pour Ronny, L pour Lee et B pour Beth (la femme de Hank et amie d'enfance du clan), on découvre le point de vue de chacun d'entre eux. On se laisse bercé par l'histoire somme toute assez simple mais touchante et éminemment pétrie d'humanité et d'authenticité.
Retour à Little Wing c'est aussi une plongée au cœur de l'Amérique profonde, pas celle des grandes villes, celle de la campagne, de la terre,  de la poussière, celle où l'hiver est rude.
Ce roman commence doucement, on s'interroge beaucoup, on se demande où l'auteur veut nous emmener, pour nous rendre complétement dépendant de cette petite ville et de ses habitants tellement attachants. On a envie de partager leur quotidien, leur vie, leurs doutes, leurs peurs, leurs désillusions. Et quand la dernière page est tournée, c'est à regret que l'on quitte ces personnages d'une densité humaine rare.

Retour à Little Wing est un roman généreux, authentique, un voyage au cœur des hommes et des femmes attachés à leur terre en quête de bonheurs simples. Un livre qui mérite d'être lu, même si le début, je dois bien le reconnaître, est un petit peu fastidieux.

Bonne lecture !