mercredi 19 octobre 2016

Mon avis sur "La nuit avec ma femme" de Samuel Benchetrit

Août 2003, alors que la France est écrasée par la canicule et connaît un épisode de surmortalité, ailleurs en Lituanie une femme tombe sous les coups de son amant jaloux. Elle, c'est Marie Trintignant. Elle était mariée à Samuel Benchetrit, ensemble ils ont eu un fils. Elle l'avait quitté pour un autre homme. Cet autre lui a ôté la vie. Les années ont passé, pas le besoin de s'exprimer, pas même le manque. Il a fallu que Samuel Benchetrit prenne de la distance, de la hauteur pour ne pas céder à la haine. Qu'y a t-il plus fort que la haine, si ce n'est l'amour ? Samuel Benchetrit a aimé et continue d'aimer celle qui est devenue la morte de sa vie. La nuit alors que ses insomnies l'empêchent de rêver, elle vient le visiter. Une nuit, il l'a convoquée, c'est La nuit avec ma femme.

Une nuit pour parler, se confier, se rappeler, déambuler dans les rues de Paris. Une nuit pour lui montrer ce qu'est devenue sa vie sans elle et lui raconter comment il a annoncé à leur petit garçon alors âgé de cinq ans, qu'il ne verrait plus jamais sa maman. Une nuit pour lui révéler comment ensemble ils ont survécu à ce drame, comment ils ont aimé de nouveau.
Tous les super-héros sont orphelins, j'ai remarqué ça... Batman, Spider-Man, Harry Potter... Il faut deux traumatismes pour qu'ils développent leurs pouvoirs... Le premier à l'enfance, la perte d'un parent... Le second, plus tard à l'adolescence.
La nuit avec ma femme est un livre intimiste, plein de retenue et loin de tout sensationnalisme. C'est un bouleversant hommage à une femme qui croquait la vie et s'est fait croquer par la mort. Mais La nuit avec ma femme c'est également une histoire sur la violence faite aux femmes. Une histoire  d'hommes. L'un subit les conséquences de la violence de l'autre et le raconte. La nuit avec ma femme est un livre court, intense, digne. Un véritable hymne à l'amour.

Belle lecture !