vendredi 22 juillet 2016

Mon avis sur "Marilyn 1962" de Sébastien Cauchon

Si elle avait survécu à cette nuit du 4 août 1962, le 1er juin 2016, elle aurait eu quatre-vingt dix ans. Elle a quitté ce bas-monde alors qu'elle n'avait que trente-six ans. Plus de cinq décennies ont passé, mais elle est toujours présente. Pourquoi ? Parce que c'était une star. Pas une de ces starlettes fabriquées par la télé-réalité, non c'était une vraie star, de celles qui brillent de mille feux, de celles qui deviennent un mythe, une icône, un sex-symbol. Elle était blonde platine, elle était belle, on l'imaginait heureuse, comblée, et pourtant... 
Pour rendre hommage à cette icône du cinéma, Sébastien Cauchon cinéphile et spécialiste de Marilyn Monroe, a dédié son premier livre à celle qu'il idolâtre. A force de recherches et de documentation, l'auteur raconte via Marilyn 1962, les derniers mois de la vie de l'actrice à Los Angeles et nous la dévoile par le prisme de son entourage, non pas sa famille, mais ses employés...

Si vous pensez avoir déjà tout lu sur elle, si vous pensez tout connaître de sa vie, Marylin 1962 va vous surprendre. Marylin Monroe c'est, pour le plus grand nombre, la féminité exacerbée, une croqueuse d'hommes qui collectionne les mariages, la maîtresse de John Fitzgerald Kennedy, une femme addict aux barbituriques. En somme, elle est perçue comme une femme un tantinet godiche, superficielle, qui a réussi à une époque où il suffisait d'être jolie. Si telle est votre perception de Marilyn Monroe, autant vous prévenir de suite, il va falloir réviser votre jugement. A la lecture de Marilyn 1962, on se rend vite compte que Marilyn Monroe était loin d'être une femme superficielle. C'était une femme complexe, une femme blessée qui n'a pas été épargnée par la vie, une femme très entourée et pourtant terriblement seule, une femme extrêmement généreuse,  sacrément talentueuse et intelligente. 

A travers le portrait de douze personnages, Sébastien Cauchon nous livre ce que fut la dernière année de Marilyn avant son décès. Eunice, Whitey, Cherie, Ralph, Inez, Paula, Larry, Evelyn, May, Pat. et les autres racontent leur rencontre avec Marilyn.  Qui étaient-ils ? Des amis ? Des collaborateurs ?  Des proches ? 
Rien de tout cela, tous ont un point commun. Ils étaient tous payés par l'actrice. En réalité, il étaient quasiment tous ses employés. Gouvernante, maquilleur, coiffeuse, masseur, psychanalyste, coach, comptable, photographe, doublure et j'en passe... Ils constituaient une armée des ombres à la hiérarchie mouvante. Un entourage à défaut d’une famille. Quelle était leur relation avec cette star ? Quel regard portaient-ils sur celle qui venait de s'installer dans son hacienda de Brentwood à peine meublée ? Un chapitre est dédié à chacun de ces personnages qui nous dévoile avec un sentiment d'exactitude encyclopédique, l'intimité de Marilyn. Que de vide finalement autour de cette icône !  

Marilyn 1962 est un livre d'un style romanesque, qui nous permet de mieux comprendre la star et de poser sur elle un regard empreint de sollicitude. Il est à découvrir si vous voulez en savoir plus sur cette étoile qui brillera toujours de mille feux. 

Quant à moi, il me reste à remercier les Éditions Stock et la petite main innocente qui m'a fait gagner ce livre et m'a permis de partager au fil des pages ce mythe qu'est et que sera toujours Marilyn.

Belle lecture !