mardi 28 juin 2016

Mon avis sur "Les jeux de garçons" d'Adèle Bréau

Après des études de lettres modernes, Adèle Bréau s'est lancée dans le journaliste avant de devenir directrice du site Internet Terrafemina. Et comme c'est une jeune femme moderne, elle tient également un blog. Les working mums, ces femmes qui courent tout le temps du lever au coucher, Adèle Bréau les connaît bien, puisque c'est son fonds de commerce. Elle les observe, dissèque leurs manies, leurs modes de vie. Elle en a même fait des livres, trois exactement. Et je dois bien l'avouer, elle a bien fait !!

Les jeux de garçons, c'est la vision masculine de La Cour des grandes, le précédent roman d'Adèle Bréau qui traite du quotidien de Mathilde, Alice, Lucie et Eva, quatre femmes d'une petite quarantaine ou qui en approchent et qui tentent de concilier vie professionnelle et vie privée. Une thématique dans l'air du temps qui fait écho. Les jeux de garçons, c'est pareil mais du point de vue de leurs hommes. Max est au chômage et en pleine crise identitaire. Fred est restaurateur, c'est un homme un peu bourru de prime abord mais surtout timide et blessé. Christophe est un homme d'affaires ambitieux un poil conservateur. Vincent est un avocat  qui préfère être en déplacement plutôt qu'aux côtés de sa petite femme. Enfin il y a Adrien en pleine crise d'adolescence qui a plaqué sa femme pour une jeunette et Jacques, artiste, célibataire et doux rêveur. 

Si les hommes sont généralement peu enclin à la confidence, dans  Les jeux de garçons ils évoquent leur vie de couple, leur paternité, leurs doutes, leurs rêves, leur sexualité. Les uns sont mariés, les autres sont séparés. Certains sont sûrs de leur choix, d'autres peinent à trouver leur place au sein de la société, au sein de leur famille. Ils doutent, s'interrogent. Ils sont tiraillés entre ambition et la poursuite du bonheur. Tantôt agaçants, tantôt craquants, ces hommes sont tous terriblement touchants.

Bref Les jeux de garçons c'est la vie. La vie de tout un chacun. Alors forcément on s’identifie aux personnages, aux situations. De plus, le ton d'Adèle Bréau est résolument moderne. Elle a un côté Sex and the City qui est très sympathique. Son écriture est fluide, rythmée. Les jeux de garçons est un feel good book qui mérite d'être lu quels que soient vos chromosomes. Un bon moment détente en perspective. Et pour ma part, je vais vite me procurer La cour des grandes et le tome 3, Les devoirs de vacances, ça tombe bien, elles approchent...

Alors pour ce très bon moment lecture en compagnie de tous ces hommes, un grand merci aux Éditions Le Livre de Poche !

Belle lecture à tou(te)s !