mardi 31 mai 2016

Mon avis sur "Le cœur du pélican" de Cécile Coulon

Elle n'a que 25 ans, a déjà publié cinq romans et un recueil de nouvelles, a reçu plusieurs prix et en plus elle est talentueuse. De quoi en faire pâlir plus d'un(e) !
Retenez bien son nom, elle s'appelle Cécile Coulon, elle est l'auteure  du roman Le cœur du pélican sélectionné par les Éditions Points dans le cadre du Prix du meilleur roman 2016. Cécile Coulon se consacre actuellement à la préparation d'une thèse "Sport et Littérature". Autant dire qu'en cette période de l'année, entre Roland Garros, l'Euro, puis le Tour de France, Le cœur du pélican, tombe à pic. Si les valeurs du sport ne sont plus à démontrer, Cécile Coulon a souhaité écrire un roman sur le sport tel que se le représentent les spectateurs. 


Anthime, un adolescent inséparable de sa sœur Helena, vient d’emménager dans une banlieue de province avec toute sa famille. Craignant de ne pas s’intégrer dans cette nouvelle communauté où personne ne l’attend, il va vite trouver le moyen de se distinguer et de se faire connaître. Lors d’une kermesse, il s’illustre par sa rapidité au jeu de quilles. Il n’en faudra pas plus à Brice, un entraîneur obèse qui flirte un peu trop avec l’alcool, pour l’enrôler dans la course à pied. Anthime, surnommé le pélican, excelle dans cette discipline. Il devient un exemple et un symbole pour toute une région. Alors qu'il n'était qu'à une foulée des jeux olympiques, son corps lâche dans le couloir n°4. Tous ses espoirs s'effondrent.
Vingt ans ont passé. Les muscles recouverts de graisse, les poumons encrassés par la nicotine, Anthime mène une vie étriquée auprès de sa femme, Joanna, et de leurs deux enfants. Il faudra qu'il assiste à l'enterrement de celui qui fut son entraîneur et qu'il se fasse chahuter par ses anciens camarades de classe pour que le pélican ressurgisse. Anthime va relever un défi, traverser le pays en courant. 

Cécile Coulon nous livre là un roman explosif sur la chute d'un jeune sportif devenu très vite, trop vite, une idole. Pareil au pélican, symbole de piété et de sacrifice, Anthime a couru, a gagné, a tout donné à son public. Parce que qu'il l'a déçu, parce que le rêve s'est brisé du jour au lendemain, Anthime s'est renié. Il a renoncé à sa vie, à son amour de jeunesse, la belle Béatrice. La gloire déchue, il versera dans la médiocrité jusqu'au jour où il ne pourra plus contenir sa frustration, ni la violence née de son amertume. Avec l'aide de celle qui l'a toujours soutenu, Helena, sa sœur, Anthime tentera de renaître et de dépasser ses limites. 
Le cœur du pélican est un roman qui nous raconte l'histoire d'un homme qui court après les promesses de la gloire, qui trébuche, reste à terre, pour finalement se relever et tenter de rattraper ses rêves ou peut-être tomber à nouveau... La plume de Cécile Coulon est intense, son style vif et dense est parfaitement maîtrisé, elle sait nous tenir en haleine, nous suffoquons d'avoir trop couru, de s'être trop contenu. 
En deux mots : Attention, talent !

Belle lecture !