dimanche 1 février 2015

Mon avis sur "Le pensionnat des jeunes filles sages" d'Anton Disclafani

Comme je l'ai indiqué, la sélection du mois de Février du Prix des lecteurs du Livre de Poche dans la catégorie "Littérature" compte 3 livres.

Voici deux (longues) semaines que je m'évertue à lire "Le pensionnat des jeunes filles sages" et ô bonheur, je l'ai enfin terminé !

Oui je sais, ce n'est pas très sympathique comme commentaire, mais j'ai vraiment peiné à aller au bout des 523 pages ou plus exactement à le commencer...

L’histoire se passe dans les années 1930, en Caroline du Nord. À la suite d'une tragédie familiale, la jeune Thea intègre un internat strict pour jeunes filles de la haute société sudiste. Le seul moment de plaisir, ce sont les leçons d'équitation. 
L'internat est tenu par un couple sévère, qui connaît les véritables raisons de la présence de Thea. 
Si Mme Holmes juge et condamne, M. Holmes se montre bien plus compréhensif avec la ravissante Thea...
Rebelle, brave jusqu'à l'inconscience, et surtout avide de croquer la vie à pleines dents, Thea prend tous les risques, balaie les conventions, bouscule les préjugés. Et depuis la nuit des temps, une telle arrogance se paie au prix fort...

Voilà ce qu'annonce la 4ème de couv... 
Ça aurait pu être bien, mais non... 
On s'ennuie, il ne se passe pas grand chose, on peine à connaître la raison pour laquelle la jeune Thea a été écartée de chez elle.
De plus et avec la meilleure volonté du monde, on arrive pas à s'attacher aux personnages, tellement rien ne nous est révélé les concernant... Il n'y a que vers la fin du livre qu'ils se dévoilent.

Non, décidément ce livre ne mérite pas d'être primé. Je suis navrée pour le travail de son auteure, mais franchement il y a bien longtemps que je n'avais pas autant peiné à lire un  livre...  
Il est évident que si je n'étais pas membre du jury, j'en aurai très vite abandonné la lecture.

Désolée !