dimanche 28 décembre 2014

Mon avis sur "Entre mes mains le bonheur se faufile" d'Agnès Martin-Lugand


Rien que le titre est sublime !
A lui seul il donne envie de lire ce roman. 
Et j'avoue ne pas avoir été déçue.
Aussitôt commencé, me voici happée par l'histoire et suis de suite rentrée dans l'univers d'Iris.

Iris  est une jeune femme trentenaire mariée qui depuis l'enfance a une passion pour la couture. Oui mais voilà les chiffons pour sa famille provinciale issue de la petite bourgeoisie, ce n'est pas franchement reluisant ! Mieux vaut travailler dans une banque, être mariée à un médecin plus dévoué à son travail qu'à sa femme qu'il délaisse. Bref, mieux vaut une vie finalement bien ennuyeuse. Mais, apprenant au cours d'un déjeuner dominical que ses parents lui avaient caché que sa candidature dans une école de stylisme avait été acceptée alors qu'elle avait toujours cru l'inverse, Iris décide de prendre sa vie en main.


Elle démissionne de son emploi, décide de suivre une formation de couturière à Paris et d'imposer son choix à son mari.

Iris part pour Paris. Le milieu de la couture l'attend. Avec elle on découvre l'ambiance de l'atelier, on y entend la douce mélodie des machines à coudre, on sent l'odeur des crayons qui permettent de dessiner les patrons, le soyeux des tissus. On découvre l'art de coudre, l'élégance, la féminité, la sensualité qui révèlent la personnalité d'Iris.
Iris est une femme douée, très douée. Elle travaille beaucoup, fera des rencontres décisives et troublantes.
Son avenir semble tout tracé. Mais son sens du devoir et son éducation la ramèneront dans sa province auprès de son mari. Enfin pour un temps... 

Aura-t-elle le courage de changer de vie, de vivre ses passions ?
Pour le savoir, il vous faudra lire ce roman.

Vous l'aurez compris, ce livre m'a plu. Il est très bien écrit. Le style est simple mais loin d'être simpliste. Il fait son effet à l'instar de "La liste de mes envies" de Grégoire Delacourt.
Fluide, il se lit d'une traite et avec plaisir. C'est un roman qui apporte sa part d'émotion et de rêve. 

Bref, je vous conseille "Entre mes mains le bonheur se faufile". Et comme je n'avais pas lu le premier roman d'Agnès Martin-Lugand "Les gens heureux lisent et boivent du café", je vais vite l'ajouter à ma pile à lire.

Bonne lecture à tou(te)s !